Last Update: 2 mars 2012 Nous contacter
Statisthema
Accueil | Afrique de l'Ouest | Afrique de l'Est | Afrique Centrale | Afrique du Nord | Afrique Australe | A propos de Statisthema
BLOG
Ξ Afrique versus Europe : sémantique de l’avoir et de l’offre    Ξ Afrique, Asie, Europe : la problématique de l’accès aux médicaments    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Tunisie    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Sénégal    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Nigéria    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Guinée Equatoriale   

Accueil du site > Afrique de l’ouest > Burkina Faso > Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Burkina (...)

Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Burkina Faso

dimanche 25 avril 2010


En juin 1991, le pays a opté pour un système politique démocratique en adoptant par voie référendaire une Constitution et en organisant depuis lors des élections présidentielles et législatives considérées libres et ouvertes. Mais, la vie politique est largement dominée depuis lors par le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) du président Compaoré. Aujourd’hui, la presse est relativement libre. Mais, l’assassinant du célèbre journaliste Norbert Zongo en décembre 1998 reste présent dans la mémoire collective. Les institutions démocratiques et républicaines sont en place. Le président Blaise Compaoré a acquis, malgré un parcours politique semé de quelques zones d’ombres, une certaine notoriété internationale comme « faiseur de paix » dans les conflits régionaux africains (Togo, Côte Ivoire, Guinée, Soudan, etc.). Depuis 2000, malgré quelques manifestations observées de temps en temps (exemple des émeutes populaires en février 2008), le pays reste l’un des plus stables du continent africain. Une modification de la Constitution en 2000 empêche, en principe, le président Blaise Compaoré au pouvoir depuis 1987, de se représenter pour un autre mandat en 2015. Le débat politique actuel se focalise en partie déjà sur l’éventualité d’une nouvelle modification de la Constitution et des conséquences qu’une telle initiative pourrait avoir sur l’avenir sociopolitique du pays. Le président Blaise Compaoré est de nouveau candidat à sa propre succession pour les prochaines élections présidentielles qui ont lieu en novembre 2010.


Partager cet article:



Informations générales sur le pays

Forme de l’Etat : république à régime présidentiel. 45 provinces. 13 régions.
Capitale : Ouagadougou
Monnaie : Franc CFA (XOF)

Population (2008) : 15 264 735 hab.
Superficie : 274 200 Km²
Densité : 48 hab./Km²
Langues officielles : Français
Pays limitrophes : le Mali, le Niger, le Bénin, le Togo, le Ghana, la Côte d’Ivoire
Site Internet gouvernemental : www.presidence.bf

En (%) 2007 2008 2009 2010
Taux de croissance 3.6(e) 5.2(e) 3.3(e) 4.2(p)
Taux d’inflation -0.2 9.3(e) 5.4(p) 3.5(p)
Sources : CIA FACTBOOK ; OCDE/Banque Africaine de Développement (BAD) : « Perspectives économiques en Afrique » (2009). Estimations (e) ; Projections (p).

Economie

...

Les articles à lire...
Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Mali
Les institutions du Mali sont définies par la Constitution de 1992 fondant la 3ème république. Depuis lors, le Mali aligne des élections successives (...)
Afrique, Asie, Europe : la problématique de l’accès aux médicaments
Qu’en est-il de la problématique de l’accès dans les discours du web francophone (presse en ligne, blogs, réseaux sociaux, forums en ligne, autres (...)
Pour nous contacter
Le formulaire électronique ci-dessous est à votre disposition pour toute question, commentaire ou suggestion et demande spécifique de services. Nous (...)
Conditions d’utilisation du site statisthema.com
Le site www.statisthema.com est un service fourni par la société LONICIA SARL. LONICIA encourage l’utilisation des données statistiques, graphiques, (...)

Accueil | Afrique de l'Ouest | Afrique de l'Est | Afrique Centrale | Afrique du Nord | Afrique Australe | A propos de Statisthema