Last Update: 2 mars 2012 Nous contacter
Statisthema
Accueil | Afrique de l'Ouest | Afrique de l'Est | Afrique Centrale | Afrique du Nord | Afrique Australe | A propos de Statisthema
BLOG
Ξ Afrique versus Europe : sémantique de l’avoir et de l’offre    Ξ Afrique, Asie, Europe : la problématique de l’accès aux médicaments    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Tunisie    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Sénégal    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Nigéria    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Guinée Equatoriale   

Accueil du site > Afrique de l’ouest > Ghana > Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Ghana

Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Ghana

dimanche 25 avril 2010


Le quatrième scrutin présidentiel et législatif organisé en décembre 2008 qui a abouti à l’élection du président John Atta Mills a consacré une transition paisible du pouvoir à l’opposition. Le scrutin n’a été entaché ni de fraudes, ni de violences. Ce fait qui renforce la stabilité politique, sociale et démocratique du pays a été salué à juste titre par la Communauté internationale. On retiendra d’ailleurs que le 10 juillet 2009, pour sa première visite en Afrique subsaharienne, le président américain Barack Obama avait choisi le Ghana. Celui-ci avait justifié ce choix par le fait que l’élection présidentielle qui s’y était déroulée en 2008 avait débouché sur un transfert pacifique du pouvoir. Officiellement, cette visite se voulait donc être un encouragement aux efforts accomplis par le Ghana depuis une quinzaine d’années en matière de démocratie, de bonne gouvernance et de développement économique. Parce que, comme l’a dit Barack Obama à l’occasion de cette visite, « L’Afrique n’a pas besoin d’hommes forts, elle a besoin d’institutions fortes. » Toutefois, il convient de noter qu’au cours de la décennie 2000-2009, la vie sociale au Ghana n’a pas toujours été tranquille. Le jeudi 28 mars 2002, le roi des Dagombas, ethnie qui représente 8% de la population ghanéenne, est décapité dans son palais par des hommes de l’ethnie Abudu à Yendi. 25 de ses partisans furent brûlés vifs. Il faut dire que ces deux ethnies se partagent le pouvoir depuis des siècles. Le président Kufuor décréta alors l’état d’urgence et envoya des troupes à Yendi où un couvre-feu fut imposé. Aujourd’hui encore la situation reste tendue entre les deux ethnies. En mai 2003, pour la première fois depuis l’investiture du président J. Kufuor en janvier 2001, les partisans du Congrès National Démocratique de l’ex-président J. Rawlings ont manifesté à Accra (la capitale) pour protester contre l’augmentation du coût de la vie, notamment du prix des carburants, de l’eau et de l’électricité. Enfin, notons que si entre 2003 et 2005 le Ghana a joué un rôle important dans la résolution de conflits en Côte d’Ivoire, au Liberia et au Togo, il a dû, malgré lui, gérer le problème des réfugiés libériens et togolais.


Partager cet article:



Informations générales sur le pays

Forme de l’Etat : république à régime présidentiel. 10 régions
Capitale : Accra
Monnaie : Cedi (GHS)

Population (2008) : 23 382 848 hab.
Superficie : 238 540 Km²
Densité : 88 hab./Km²
Langues officielles : Anglais
Pays limitrophes : la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Togo. Le pays est situé au bord du golfe de Guinée.
Site Internet gouvernemental : www.ghana.gov.gh

En (%) 2007 2008 2009 2010
Taux de croissance 6.3(e) 7.3(e) 4.7(e) 6.1(p)
Taux d’inflation 10.7 14.1(e) 8.1(p) 7.3(p)
Sources : CIA FACTBOOK ; OCDE/Banque Africaine de Développement (BAD) : « Perspectives économiques en Afrique » (2009). Estimations (e) ; Projections (p).

Economie

...

Les articles à lire...
Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Mali
Les institutions du Mali sont définies par la Constitution de 1992 fondant la 3ème république. Depuis lors, le Mali aligne des élections successives (...)
Afrique, Asie, Europe : la problématique de l’accès aux médicaments
Qu’en est-il de la problématique de l’accès dans les discours du web francophone (presse en ligne, blogs, réseaux sociaux, forums en ligne, autres (...)
Pour nous contacter
Le formulaire électronique ci-dessous est à votre disposition pour toute question, commentaire ou suggestion et demande spécifique de services. Nous (...)
Conditions d’utilisation du site statisthema.com
Le site www.statisthema.com est un service fourni par la société LONICIA SARL. LONICIA encourage l’utilisation des données statistiques, graphiques, (...)

Accueil | Afrique de l'Ouest | Afrique de l'Est | Afrique Centrale | Afrique du Nord | Afrique Australe | A propos de Statisthema