Last Update: 2 mars 2012 Nous contacter
Statisthema
Accueil | Afrique de l'Ouest | Afrique de l'Est | Afrique Centrale | Afrique du Nord | Afrique Australe | A propos de Statisthema
BLOG
Ξ Afrique versus Europe : sémantique de l’avoir et de l’offre    Ξ Afrique, Asie, Europe : la problématique de l’accès aux médicaments    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Tunisie    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Sénégal    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Nigéria    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Guinée Equatoriale   

Accueil du site > Afrique de l’ouest > Mali > Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Mali

Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Mali

dimanche 25 avril 2010


Les institutions du Mali sont définies par la Constitution de 1992 fondant la 3ème république. Depuis lors, le Mali aligne des élections successives sans heurts majeurs : Alpha Oumar Konaré est élu président de la république en 1992 et a été réélu en 1997. Son successeur Amani Toumani Touré a été élu président de la république en 2002, et a été réélu en 2007. Le processus démocratique se consolide donc. Il y a eu des manifestations comme celles de février 2006 (contre les "caricatures du prophète Mohamet"), de juillet 2006 (contre le "terrorisme d’Etat israélien" en Palestine et au Liban) et de juin 2007 (contre l’arrestation du journaliste Seydina Oumar Diarra alias SOD au motif qu’il a "offensé le Chef de l’Etat"). Mais, dans l’ensemble, le climat politique est de plus en plus propice à la mise en place progressive de réformes économiques et politiques dont le pays a besoin. Il existe cependant une zone d’ombre au nord du pays où sévit ce qu’on appelle la « nébuleuse Al-Qaïda » et où les affrontements armés, observés à partir de la fin 2008 entre l’armée régulière malienne et les rebelles touaregs, constituent d’importants facteurs de troubles entravant le processus de négociation pour une paix durable sur tout le territoire malien.


Partager cet article:



Informations générales sur le pays

Forme de l’Etat : république à régime présidentiel. 8 régions, 1 district
Capitale : Bamako
Monnaie : Franc CFA (XOF)

Population (2009) : 14 517 176 hab.
Superficie : 1 241 238 Km²
Densité : 8,87 hab./Km²
Langues officielles : Français
Pays limitrophes : la Mauritanie, l’Algérie, le Niger, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée et le Sénégal.
Site Internet gouvernemental : www.koulouba.pr.ml

En (%) 2007 2008 2009 2010
Taux de croissance 2.8(e) 5.1(e) 4.0(e) 5.1(p)
Taux d’inflation 1.4 9.3(e) 5.6(p) 2.5(p)
Sources : CIA FACTBOOK ; OCDE/Banque Africaine de Développement (BAD) : « Perspectives économiques en Afrique » (2009). Estimations (e) ; Projections (p).

Economie

...

Les articles à lire...
Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la république Centrafricaine
En 2001, une tentative de coup d’Etat contre le président élu Ange-Félix Patassé provoqua de violents affrontements à Bangui, la capitale (...)
Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Tunisie
Le système politique tunisien s’inscrit dans un régime républicain de type présidentiel. La Constitution tunisienne, proclamée le 1er juin 1959, a (...)
Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Nigéria
Le Nigeria est une république fédérale d’après la Constitution adoptée en 1999, année où, les premières élections démocratiques depuis 16 ans sont gagnées (...)
Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour Djibouti
En 1992, Djibouti a adopté une Constitution qui a introduit le multipartisme. Le paysage politique du pays est dominé par le parti du président (...)

Accueil | Afrique de l'Ouest | Afrique de l'Est | Afrique Centrale | Afrique du Nord | Afrique Australe | A propos de Statisthema