Last Update: 2 mars 2012 Nous contacter
Statisthema
Accueil | Afrique de l'Ouest | Afrique de l'Est | Afrique Centrale | Afrique du Nord | Afrique Australe | A propos de Statisthema
BLOG
Ξ Afrique versus Europe : sémantique de l’avoir et de l’offre    Ξ Afrique, Asie, Europe : la problématique de l’accès aux médicaments    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Tunisie    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Sénégal    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Nigéria    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Guinée Equatoriale   

Accueil du site > Afrique de l’ouest > Mauritanie > Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Mauritanie

Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Mauritanie

dimanche 25 avril 2010


Le processus de transition vers la démocratie engagé en 2005 a abouti en 2007 à des élections législative, sénatoriale et présidentielle jugées sans fraude massive selon les observateurs présents. Mais, à peine élu, le président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi s’est retrouvé face à des émeutes populaires, à cause de la baise du pouvoir d’achat et de l’augmentation de l’insécurité. Le 6 mai 2008, le premier ministre Zeine Ould Zeidane annonce sa démission ainsi que celle de son cabinet. Le pays s’enlise alors dans une crise politique qui a débouché sur un coup d’Etat militaire le 6 août 2008. Le Général Mohamed Ould Abdel Aziz est porté au pouvoir, mais le coup d’Etat est largement condamné par la Communauté internationale qui menace la junte au pouvoir de sanctions. Après 11 mois de régime militaire, une élection présidentielle est finalement organisée le 19 juillet 2009 avec pour but de restaurer l’ordre constitutionnel, la Mauritanie ayant été essentiellement gouvernée par des militaires depuis son accession à l’indépendance en 1960. Dénoncés par l’opposition comme étant entachés de fraudes, les résultats ont donné la victoire au Général Mohamed Abdel Aziz.


Partager cet article:



Informations générales sur le pays

Forme de l’Etat : république à régime mixte. 12 régions, 1 district
Capitale : Nouakchott
Monnaie : Ouguiya (MRO)

Population (2008) : 3 364 940 hab.
Superficie : 1 030 700 Km²
Densité : 1,95 hab./Km²
Langues officielles : Arabe littéral, français
Pays limitrophes : l’Algérie, le Sahara occidental, le Mali, le Sénégal. Le pays est bordé à l’ouest par l’océan Atlantique.
Site Internet de gouvernement : www.mauritania.mr

En (%) 2007 2008 2009 2010
Taux de croissance 1.9(e) 3.5(e) 1.5(e) 4.5(p)
Taux d’inflation 7.3 7.4(e) 6.4(p) 6.2(p)
Sources : CIA FACTBOOK ; OCDE/Banque Africaine de Développement (BAD) : « Perspectives économiques en Afrique » (2009). Estimations (e) ; Projections (p).

Economie

...

Les articles à lire...
Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Benin
Le Bénin a connu, à partir de 1990, une transition démocratique marquée par le départ volontaire du pouvoir du président Mathieu Kerekou et l’élection (...)
Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Burkina Faso
En juin 1991, le pays a opté pour un système politique démocratique en adoptant par voie référendaire une Constitution et en organisant depuis lors (...)
Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Guinée
Ces quatre dernières années ont été particulièrement éprouvantes pour la République de Guinée. Le 2 janvier 2007, éclate une grève générale. Les (...)
Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Togo
En juillet 1999, suite à des tensions politiques, la tenue d’élections législatives est décidée. Finalement organisées fin 2002, elles seront encore (...)

Accueil | Afrique de l'Ouest | Afrique de l'Est | Afrique Centrale | Afrique du Nord | Afrique Australe | A propos de Statisthema