Last Update: 2 mars 2012 Nous contacter
Statisthema
Accueil | Afrique de l'Ouest | Afrique de l'Est | Afrique Centrale | Afrique du Nord | Afrique Australe | A propos de Statisthema
BLOG
Ξ Afrique versus Europe : sémantique de l’avoir et de l’offre    Ξ Afrique, Asie, Europe : la problématique de l’accès aux médicaments    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Tunisie    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Sénégal    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Nigéria    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Guinée Equatoriale   

Accueil du site > Afrique de l’ouest > Senegal > Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Sénégal

Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Sénégal

dimanche 9 mai 2010


Le Sénégal est une république à régime présidentiel multipartite. Le président est élu au suffrage universel direct. Le Sénégal est l’un des rares pays d’Afrique à n’avoir jamais connu de coup d’Etat depuis son indépendance en 1960. Le premier président, Léopold Sédar Senghor a abdiqué en faveur du président Abdou Diouf (1981-2000). Le président actuel Abdoulaye Wade a été démocratiquement élu en 2000, puis réélu en 2007. Le pays jouit d’une réputation de stabilité sociopolitique (malgré les « émeutes de la faim » de 2008) et est depuis longtemps considéré comme un modèle de transition vers la démocratie en Afrique, même si Amnesty International y dénonce de temps en temps quelques atteintes aux droits politiques. Le conflit en Casamance est l’un des points les plus sombres de l’histoire du Sénégal indépendant, même s’il ne semble pas affecter la quiétude et l’image générales du pays. Il oppose depuis au moins 1982 les forces indépendantistes du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) et les forces gouvernementales sénégalaises. Les négociations pour une sortie de crise se poursuivent aujourd’hui dans un climat de « ni guerre, ni paix », car des accrochages ponctuels se produisent entre armée sénégalaise et indépendantistes casamançais, mais également entre groupes rivaux, touchant des pays voisins comme la Guinée-Bissau ou la Gambie.


Partager cet article:



Informations générales sur le pays

Forme de l’Etat : république à régime présidentiel. 11 régions
Capitale : Dakar
Monnaie : Franc CFA (XOF)

Population (2009) : 13 711 597 hab.
Superficie : 196 723 Km²
Densité : 59,26 hab./Km²
Langues officielles : Français
Pays limitrophes : la Mauritanie, le Mali, la Guinée et la Guinée-Bissau. Le pays est bordé par l’océan Atlantique à l’ouest.
Site Internet gouvernemental : www.gouv.sn

En (%) 2007 2008 2009 2010
Taux de croissance 4.8(e) 2.4(e) 1.7(e) 3.6(p)
Taux d’inflation 5.9 5.8(e) 4.0(p) 3.4(p)
Sources : CIA FACTBOOK ; OCDE/Banque Africaine de Développement (BAD) : « Perspectives économiques en Afrique » (2009). Estimations (e) ; Projections (p).

Economie

...

Les articles à lire...
Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la république Centrafricaine
En 2001, une tentative de coup d’Etat contre le président élu Ange-Félix Patassé provoqua de violents affrontements à Bangui, la capitale (...)
Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Tunisie
Le système politique tunisien s’inscrit dans un régime républicain de type présidentiel. La Constitution tunisienne, proclamée le 1er juin 1959, a (...)
Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Nigéria
Le Nigeria est une république fédérale d’après la Constitution adoptée en 1999, année où, les premières élections démocratiques depuis 16 ans sont gagnées (...)
Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour Djibouti
En 1992, Djibouti a adopté une Constitution qui a introduit le multipartisme. Le paysage politique du pays est dominé par le parti du président (...)

Accueil | Afrique de l'Ouest | Afrique de l'Est | Afrique Centrale | Afrique du Nord | Afrique Australe | A propos de Statisthema