Last Update: 2 mars 2012 Nous contacter
Statisthema
Accueil | Afrique de l'Ouest | Afrique de l'Est | Afrique Centrale | Afrique du Nord | Afrique Australe | A propos de Statisthema
BLOG
Ξ Afrique versus Europe : sémantique de l’avoir et de l’offre    Ξ Afrique, Asie, Europe : la problématique de l’accès aux médicaments    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Tunisie    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Sénégal    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Nigéria    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Guinée Equatoriale   

Accueil du site > Afrique centrale > Cameroun > Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Cameroun

Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Cameroun

dimanche 9 mai 2010


Le Cameroun est une République à régime présidentialiste. Le président procède à toutes les nominations importantes par décret. La Constitution camerounaise date du 18 janvier 1996. Le 11 octobre 2004, le président Paul Biya, au pouvoir depuis 1982, a été réélu dès le premier tour, pour un mandat de sept ans, lors d’élections présidentielles très contestées et dont les observateurs du Commonwealth notamment dénonçaient le manque de crédibilité. Le 10 avril 2008, l’Assemblée nationale camerounaise a adopté un projet de loi sur une révision constitutionnelle. Ce projet avait été fortement critiqué par l’opposition politique parce qu’il permettait au président Paul Biya de se représenter pour un autre mandat à la fin de son mandat en 2011. Il faut dire que depuis la mise en œuvre de la nouvelle Constitution, comme d’ailleurs depuis l’indépendance du pays (le 1er janvier 1960), il n’y a jamais eu d’alternance politique au Cameroun. Le parti présidentiel, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), est majoritaire à l’Assemblée. Le 14 août 2008, la péninsule de Bakassi a été rétrocédée au Cameroun, à la suite de l’application d’une décision de la Cours internationale de justice au sujet du différend frontalier qui opposait le Cameroun au Nigeria. Toutefois, depuis la fin de l’année 2008, la situation de Bakassi est redevenue préoccupante pour les autorités camerounaises, après plusieurs attaques meurtrières perpétrées par des groupes armés dans cette zone. Il y a également des préoccupations face à une insécurité maritime montante au cours de ces derniers temps. La situation politique du Cameroun est globalement stable. Néanmoins, en février 2008, le pays avait connu des émeutes, éclatées en marge d’une manifestation de l’opposition et d’une grève des transporteurs. Ces émeutes avaient fait des dizaines de morts à Yaoundé et à Douala et conduit à des centaines d’arrestations.


Partager cet article:



Informations générales sur le pays

Forme de l’Etat : république à régime semi-présidentiel. 10 provinces
Capitale : Yaoundé. Plus grande ville : Douala.
Monnaie : Franc CFA (XAF)

Population (2008) : 18 467 692 hab.
Superficie : 475 440 Km²
Densité : 34 hab./Km²
Langues officielles : Français, anglais
Pays limitrophes : le pays est situé entre le Nigeria, le Tchad, la République Centrafricaine, le Gabon, la Guinée Equatoriale, la République du Congo et le golfe de Guinée.
Site Internet gouvernemental : www.prc.cm

En (%) 2007 2008 2009 2010
Taux de croissance 3.5(e) 3.3(e) -1.0(e) 3.4(p)
Taux d’inflation 1.5 5.7(e) 5.4(p) 5.0(p)
Sources : CIA FACTBOOK ; OCDE/Banque Africaine de Développement (BAD) : « Perspectives économiques en Afrique » (2009). Estimations (e) ; Projections (p).

Economie

...

Les articles à lire...
Statisthema Risk Indicator ( S.R.I. )
D’une manière générale, la perception du risque, sous ses différentes formes, a un impact significatif sur les décisions opérationnelles et (...)
Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Sénégal
Le Sénégal est une république à régime présidentiel multipartite. Le président est élu au suffrage universel direct. Le Sénégal est l’un des rares pays (...)
Analyse générale du niveau de risque en Afrique sur la décennie 2000-2009
1. La situation générale de l’Afrique en 2008-2009 au regard du SRI Ainsi que le montre la carte de l’Afrique ci-dessus, en 2008-2009, 34% des pays (...)
Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la république démocratique du Congo
En 1997, une coalition d’opposants dirigée par Laurent Désiré Kabila mit fin à la dictature Mobutu (1967-1997). Mais, les coalisés s’entredéchirèrent (...)

Accueil | Afrique de l'Ouest | Afrique de l'Est | Afrique Centrale | Afrique du Nord | Afrique Australe | A propos de Statisthema