Last Update: 2 mars 2012 Nous contacter
Statisthema
Accueil | Afrique de l'Ouest | Afrique de l'Est | Afrique Centrale | Afrique du Nord | Afrique Australe | A propos de Statisthema
BLOG
Ξ Afrique versus Europe : sémantique de l’avoir et de l’offre    Ξ Afrique, Asie, Europe : la problématique de l’accès aux médicaments    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Tunisie    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Sénégal    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Nigéria    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Guinée Equatoriale   

Accueil du site > Afrique centrale > Congo Kinsasha > Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la république démocratique (...)

Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la république démocratique du Congo

dimanche 9 mai 2010


En 1997, une coalition d’opposants dirigée par Laurent Désiré Kabila mit fin à la dictature Mobutu (1967-1997). Mais, les coalisés s’entredéchirèrent quelques années après (assassinat de L. Désiré Kabila en janvier 2001), plongeant la République démocratique du Congo (RDC) (3ème plus vaste pays d’Afrique), dans un des confits les plus meurtriers de notre temps. Les massacres, les viols et les graves violations des droits de l’homme, commis en RDC pendant la première guerre (1996-1997) et la deuxième guerre (1998-2003), sont énormes. Suite à la deuxième guerre du Congo, un gouvernement d’union nationale (2003-2007) a été établi et placé sous la direction de Joseph Kabila Kabange, fils de feu Laurent Désiré Kabila. Mais, étant composé essentiellement de chefs de guerre des milices responsables de la deuxième guerre, ce gouvernement de transition fini par échouer dans ses missions de pacification du pays, d’unification de l’armée, d’intégration des milices et d’organisation d’élections. L’adoption, par référendum, de la Constitution de la 3ème Répubique le 18 décembre 2005, et l’élection présidentielle du 30 juillet 2006 qui a consacré la victoire de Joseph Kabila et la mise en place d’un nouveau gouvernement le 5 février 2007, marquèrent la fin de cette transition. Mais, dès le mois de mars, précisément du 22 au 24 mars 2007, des combats violents ont opposé l’armée régulière aux troupes de l’ancien vice-président Jean-Pierre Bemba. Ils s’étaient soldés par la victoire du camp gouvernemental, mais avec un bilan humain et matériel très lourd. D’une manière générale, depuis 2008, et malgré la tenue d’une Conférence sur la paix, la RDC est le théâtre d’une reprise d’hostilités, de violences et de pillages dans l’est du pays. Le Kivu notamment, région frontalière du Burundi, du Rwanda et de l’Ouganda, doté de richesses naturelles, connaît une prolifération des armements et demeure, à nos jours, un « chaudron » socio-politico-ethnique. Toutefois, notons que depuis la fin 2008, une nouvelle dynamique de coopération entre la RDC, le Rwanda et l’Ouganda semble apporter des résultats concrets globalement positifs et à consolider.


Partager cet article:



Informations générales sur le pays

Forme de l’Etat : république à régime mixte. 10 provinces, 1 municipalité
Capitale : Kinshasa
Monnaie : Franc congolais (CDF)

Population (2009) : 68 692 542 hab.
Superficie : 2 345 000 Km²
Densité : 27 hab./Km²
Langues officielles : Français. Langues nationales 
Pays limitrophes : Enclave de Cabinda (Angola), la République du Congo, la République Centrafricaine, le Soudan, l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi, la Tanzanie, l’Angola. Le pays dispose d’une côte sur l’océan Atlantique.
Site Internet gouvernemental : www.presidentrdc.cd

En (%) 2007 2008 2009 2010
Taux de croissance 6.3(e) 6.2(e) 2.7(e) 2.7(p)
Taux d’inflation 16.7 26.2(e) 25.2(p) 21.7(p)
Sources : CIA FACTBOOK ; OCDE/Banque Africaine de Développement (BAD) : « Perspectives économiques en Afrique » (2009). Estimations (e) ; Projections (p).

Economie

...

Les articles à lire...
Statisthema Risk Indicator ( S.R.I. )
D’une manière générale, la perception du risque, sous ses différentes formes, a un impact significatif sur les décisions opérationnelles et (...)
Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Sénégal
Le Sénégal est une république à régime présidentiel multipartite. Le président est élu au suffrage universel direct. Le Sénégal est l’un des rares pays (...)
Analyse générale du niveau de risque en Afrique sur la décennie 2000-2009
1. La situation générale de l’Afrique en 2008-2009 au regard du SRI Ainsi que le montre la carte de l’Afrique ci-dessus, en 2008-2009, 34% des pays (...)
Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Tunisie
Le système politique tunisien s’inscrit dans un régime républicain de type présidentiel. La Constitution tunisienne, proclamée le 1er juin 1959, a (...)

Accueil | Afrique de l'Ouest | Afrique de l'Est | Afrique Centrale | Afrique du Nord | Afrique Australe | A propos de Statisthema