Last Update: 2 mars 2012 Nous contacter
Statisthema
Accueil | Afrique de l'Ouest | Afrique de l'Est | Afrique Centrale | Afrique du Nord | Afrique Australe | A propos de Statisthema
BLOG
Ξ Afrique versus Europe : sémantique de l’avoir et de l’offre    Ξ Afrique, Asie, Europe : la problématique de l’accès aux médicaments    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Tunisie    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Sénégal    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Nigéria    Ξ Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Guinée Equatoriale   

Accueil du site > Afrique centrale > Guinée Equatoriale > Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Guinée Equatoriale

Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Guinée Equatoriale

dimanche 9 mai 2010


La Guinée-Equatoriale est une république multipartite, en principe, et à régime présidentiel. Le président Teodoro Obiang Nguema, actuellement à la tête du pays, est au pouvoir depuis le 3 août 1979, suite à un coup d’Etat. Depuis l’instauration du multipartisme, l’ancien part unique, le Parti démocratique de Guinée-Equatoriale, a remporté tous les scrutins qui se sont tenus dans le pays. En décembre 2002, Obiang Nguema a été élu avec 97,1% des voix dans un scrutin multipartite (5 candidats autorisés). A la suite de ce scrutin, le président Nguema a constitué un gouvernement d’unité nationale regroupant le parti présidentiel et quelques partis dits de "l’opposition". Les élections municipales et législatives du 4 mai 2008 ont abouti à une large victoire de la coalition présidentielle (99 sièges sur 100 au Parlement et 319 sièges de Conseillers municipaux sur 332). L’opposition, qui s’était retrouvée avec une portion congrue de places, avait alors contesté les résultats de ces élections, tout comme l’avait d’ailleurs fait une grande partie de la Communauté internationale. Le 29 novembre 2009, le président Obiang Nguema a été réélu pour 7 ans avec 95,37% des voix, lors d’un scrutin présidentiel où il était opposé à 4 adversaires. L’ensemble des observateurs a attesté que cette élection présidentielle s’était déroulée dans le calme, avec une forte participation des électeurs, et que l’opposition avait pu s’exprimer plus librement que lors des précédents scrutins. Il faut dire que depuis 2006, le président Obiang Nguema a entamé une politique visant à améliorer l’image de son pays. En effet, le 21 avril 2006, lors d’un discours remarqué, Obiang Nguema a reconnu la nécessité pour le pays de changer, faisant de la lutte contre la corruption une priorité gouvernementale. Par la suite, il a ordonné la libération d’opposants politiques en juin 2006, juin 2008 et novembre 2009. En octobre 2007, il a lancé un appel aux opposants en exil à revenir dans leur pays. Cependant, en juillet 2008, une mission du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDA) a exprimé sa "profonde préoccupation" au sujet de de "la situation générale relative à la privation de la liberté" en Guinée-Equatoriale.


Partager cet article:



Informations générales sur le pays

Forme de l’Etat : république à régime présidentiel. 7 provinces
Capitale : Malabo
Monnaie : Franc CFA (XAF)

Population (2008) : 616 459 hab.
Superficie : 28 051 Km²
Densité : 17 hab./Km²
Langues officielles : Espagnol, Français, Portugais
Pays limitrophes : Le pays est constitué de deux parties 
Site Internet gouvernemental : www.ceiba-guinea-ecuatorial.org

En (%) 2007 2008 2009 2010
Taux de croissance 22.5(e) 12.3(e) -1.8(e) 2.9(p)
Taux d’inflation 2.8 5.5(e) 4.7(p) 4.2(p)
Sources : CIA FACTBOOK ; OCDE/Banque Africaine de Développement (BAD) : « Perspectives économiques en Afrique » (2009). Estimations (e) ; Projections (p).

Economie

...

Les articles à lire...
Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la république Centrafricaine
En 2001, une tentative de coup d’Etat contre le président élu Ange-Félix Patassé provoqua de violents affrontements à Bangui, la capitale (...)
Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour la Tunisie
Le système politique tunisien s’inscrit dans un régime républicain de type présidentiel. La Constitution tunisienne, proclamée le 1er juin 1959, a (...)
Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour le Nigéria
Le Nigeria est une république fédérale d’après la Constitution adoptée en 1999, année où, les premières élections démocratiques depuis 16 ans sont gagnées (...)
Indicateur SRI (Statisthema Risk Indicator) pour Djibouti
En 1992, Djibouti a adopté une Constitution qui a introduit le multipartisme. Le paysage politique du pays est dominé par le parti du président (...)

Accueil | Afrique de l'Ouest | Afrique de l'Est | Afrique Centrale | Afrique du Nord | Afrique Australe | A propos de Statisthema